L’original

Sur cette page quelques informations sur les chemins de Fer Rhétiques. L’original !

 

Le réseau

C'est un Hollandais, propriétaire d'un hôtel à Davos, qui créa la société «Schmalspurbahn Landquart-Davos» et ouvrit la première section de Landquart à Klosters en 1889, et de Klosters à Davos en 1890. La société fut renommée «Rhätische Bahn» en 1895.

En 1904 fut mise en service la ligne de l’«Albula», reliant Thusis à St-Moritz sur des pentes de 70°/oo et d’innombrables ouvrages d’art dont des tunnels hélicoïdaux. C’est sur ce tronçon que se situe le viaduc de «Landwasser», l’un des plus fameux ouvrages d’art ferroviaires.

C’est en 1913 que débuta l’électrification du réseau par l’ouverture de la ligne de l’Engadine entre Saint-Moritz et Scuol, alimentée par un courant alternatif de 11 kV 16 2/3 Hz.

En 1943, le RhB annexa le «Bernina-Bahn» dont la ligne Saint-Moritz-Tirano a été ouverte en 1910.

En 1950 le RhB annexa le «Chur-Arosa-Bahn», ligne construite en 1914.

Le tronçon le plus récent, entre Klosters et Lavin, à travers le tunnel de Vereina fut ouvert le 19 novembre 1999.

Le réseau des Chemins de fer rhétiques, ou RhB, totalise 385 km de voies à écartement métrique dans le canton des Grisons en Suisse, traverse 383 ponts et 84 tunnels.
Il s’agit du deuxième réseau ferré de Suisse après celui des CFF, qui ne dessert que très peu cette partie du pays.
Si les RhB constituent le principal moyen de transport dans une région reculée, ce sont les touristes qui lui apportent 80% de ses recettes.


Print